Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  John_Doe le Jeu 19 Avr - 9:45

Bonjour à tous,

Un moment que je suis inscrit, que je parcours les sujets ais sans être intervenu jusqu'à maintenant.
Et puis ce matin, soleil levant, l'humeur joyeuse, je me décide à vous présenter mon parc étoilé.

Angela Patapouff, une vieille dame née en octobre 1991, probablement une des dernières produites, d’origine française, pas énormément de kilomètres au compteur à l'acquisition (136.000) et acquis avec son livret de famille (carnet + historique).
Une 4ème main, la première propriétaire, Germaine de son prénom, femme d’un grand imprimeur parisien, s’est vue offerte cette voiture par son mari afin qu’elle puisse descendre dans leur maison du Vâââââââââââr, en toute simplicité. La petite dame devait conduire en talon-aiguille, le tapis conducteur en garde une belle trace.
Puis elle fut rachetée par leur contremaître qui adorait cette voiture dont l’état des pare-chocs témoigne des difficiles assauts de la conduite altoséquanaise.
Enfin elle est arrivée il y a 8 ans chez un amoureux des anglaises (Bentley, Rolls et Jaguar) qui cherchait, dixit lui-même « Un utilitaire promène-couillon pour aller voir Maman dans ma maison du sud. Comme j’ai foutu l’autre vieille carne en maison de repos et que je vends la baraque, j’en ai plus besoin de cette trapanelle !! » Sympathique personnage au demeurant qui aurait pu inspirer Audiard s’ils s’étaient rencontrés.
La parenthèse : pour avoir essayé la Bentley du bonhomme, la Mercedes fait vraiment bas de gamme à côté.
Imaginez le choc le lundi suivant notre acquisition quand je suis remonté dans la Clio commerciale de mon employeur : j’ai réprimé un sanglot.

Elle est dorénavant nôtre : après qu’elle avala une chope de 90 litres de SP98 cette grosse gourmande, nous fîmes connaissance ensemble sur 250 milles terrestres, de la vallée du Rhône à nos terres, titillant parfois les 252 Altwürtemberger du V8 de 5 litres dans un confort digne des meilleurs salons versaillais, le lecteur CD du Bose restituant avec bonheur Chet Becker et Lana del Rey, le visage caressé par la fraicheur de la climatisation au gaz R12 d’origine (oui, oui d’origine) ou par la douceur de l’air extérieur délivrée par le toit ouvrant selon l’humeur du moment.
Nostalgie, nostalgie pour les quarantenaires que nous sommes : la recherche des stations sur la radio d’époque où la fonction RDS n’était pas encore démocratisée chez les constructeurs renvoie sans aucun doute à près d’un quart de siècle en arrière.

Cela fait maintenant 4 ans que je l'ai, quelques petits soucis sont apparus dernièrement et en passe d'être résolu (un boitier de DA dont j'ai refait les joints qui ne donne plus de pression et une fuite externe de LdR encore réellement à définir).

Bref, que du bonheur et un rêve de môme qui se concrétise.


L'autre auto, c'est un peu une erreur de casting au départ, tout à fait la production de l'époque que j'exécrais : depuis octobre 2015 un break 124 300TE 4Matic est venue rejoindre Angela Patapouff, elle aussi de 1991 et d'origine française et comptabilise 160.000 kms.
Baptisée Die kleine Waldtraut, j'avoue que s'il y a bien un modèle que je n'aime pas, c'est la 124. Et la 124 break, alors là, la cacahuète sur le sundae en matière de mauvais goût. Mais je m'y suis attaché mine de rien...
J'étais parti pour acheter une Jaguar ou une Mini Cooper 1300S (celles d'avant l'ère BMW) et finalement, en se montant le bourrichon avec un proche sur cette auto que lui avait vu, je l'ai acquise uniquement sur photos.
C'est une dame qui présente bien mais qui a été un peu délaissée par son second propriétaire quant à l'entretien (en tout cas l'historique chez MB s'arrête en 2005, depuis c'est le flou artistique).
Nous l'avons redescendu de la région parisienne vers mes terres héraultaises avec un collègue à l'occasion d'un déplacement professionnel.

Le décodage du VIN donne ceci :
- Sièges avants à réglages électriques et à mémoire ;
- Indicateur de température extérieure ;
- Airbag passager avant ;
- Boite de rangement central ;
- Toit ouvrant électrique ;
- Tempomat ;
- Attelage Mercedes ;
- Lave-phare ;
- Roues en alliage ;
- Ronce de noyer ;
- Alarme.

En accessoires :
- les barres de toit ;
- un bac plastique.


Mes compétences en mécanique ? Je m'estime volontaire et curieux et d'un niveau entre rookie et moyen (dans le sens que la maintenance régulière ne me fait pas peur mais que je n'irai pas remonté un V8 les yeux bandés dans le noir absolu, à cloche-pied, une main attaché dans le dos et un verre d'eau à ras bord en équilibre sur le sommet de mon crâne).

A bientôt,

John
avatar
John_Doe
bavard
bavard

France Nombre de messages : 191
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 31/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  Onkel Benz le Jeu 19 Avr - 9:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: je n'irai pas remonté un V8 les yeux bandés dans le noir absolu, à cloche-pied, une main attaché dans le dos et un verre d'eau à ras bord en équilibre sur le sommet de mon crâne).




Pas de problème ! Nous allons t'apprendre la Méthode !
avatar
Onkel Benz
Administrateur
Administrateur

Kroaz du Nombre de messages : 18124
Age : 99
Humeur : sociable et décontractée
Date d'inscription : 05/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  PIERRE 01 le Jeu 19 Avr - 11:47

avatar
PIERRE 01
super spécialiste
super spécialiste

Nombre de messages : 2443
Date d'inscription : 21/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  B&350sl le Jeu 19 Avr - 12:34


Bonjour à toi JOHN_DOE

Et
Quel discours.👍👍👍

avatar
B&350sl
spécialiste
spécialiste

France Nombre de messages : 1757
Age : 69
Localisation : 38 Isere
Humeur : Bonne
Véhicule possédé : Mercedes C180 de 1996--C200 Compressor de2001--CLK320CDI V6 224Ch de2005--SL350 de2007
Date d'inscription : 04/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  LE POETE le Jeu 19 Avr - 20:30

Ah ! enfin icitte.
J'ai lu ligne à ligne tous tes écrits chez Coraillou, je connais donc bien ce coupé SEC.

Le TE en erreur de casting : "C'est une dame qui présente bien mais qui a été un peu délaissée"
...Nos préférées
avatar
LE POETE
Poète du relais
Poète du relais

Canada Nombre de messages : 10950
Age : 52
Localisation : chez madame Bérange
Humeur : vulcanique
Véhicule possédé : 280 SE de 81 surnommée "Chardon vert" 380SEC de 82
230CE de 91 par intérim 280SL de 85 surnommée "Ginger"
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  PP79 le Ven 20 Avr - 0:08

Salut John  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
en plus, j'ai toujours adoré cette photo "avatar"
avatar
PP79
super spécialiste
super spécialiste

France Nombre de messages : 2483
Age : 56
Localisation : DEUX-SEVRES
Humeur : Urbaine
Véhicule possédé : X-TRAIL > 500 SL > MB 1943 > 550 XPE > 125 TY
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  John_Doe le Ven 20 Avr - 0:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Salut John  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
en plus, j'ai toujours adoré cette photo "avatar"

Prise devant le manoir de Coupesarte, dans le Calvados.
Un coin de paradis.
On voit mal mais on peut deviner le cul de la 250D de feu le propriétaire.
avatar
John_Doe
bavard
bavard

France Nombre de messages : 191
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 31/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  PP79 le Ven 20 Avr - 0:19

Mince, moi qui croyais que tu avais pris la photo devant chez toi................put.... je suis déçu lol!
avatar
PP79
super spécialiste
super spécialiste

France Nombre de messages : 2483
Age : 56
Localisation : DEUX-SEVRES
Humeur : Urbaine
Véhicule possédé : X-TRAIL > 500 SL > MB 1943 > 550 XPE > 125 TY
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  John_Doe le Ven 20 Avr - 0:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mince, moi qui croyais que tu avais pris la photo devant chez toi................put.... je suis déçu lol!

Tu ne sais pas à quel point tu as raison : la descendance sont devenus des amis et nous devons être les seuls "étrangers" à avoir portes ouvertes au Manoir.
C'est un deuxième chez nous.

Même Imail de Rieu Grand, surnommé Ticonva par Coraillou, en saute de joie :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
John_Doe
bavard
bavard

France Nombre de messages : 191
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 31/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  LE POETE le Ven 20 Avr - 1:23

Tout est sublime.
Le coupé d'homme, le manoir et le toutou sunny
avatar
LE POETE
Poète du relais
Poète du relais

Canada Nombre de messages : 10950
Age : 52
Localisation : chez madame Bérange
Humeur : vulcanique
Véhicule possédé : 280 SE de 81 surnommée "Chardon vert" 380SEC de 82
230CE de 91 par intérim 280SL de 85 surnommée "Ginger"
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  PP79 le Ven 20 Avr - 2:34

LE POETE à tout dit et c'est la première fois que je vois un "toutou" transformé en vaisseau spatial lol!
avatar
PP79
super spécialiste
super spécialiste

France Nombre de messages : 2483
Age : 56
Localisation : DEUX-SEVRES
Humeur : Urbaine
Véhicule possédé : X-TRAIL > 500 SL > MB 1943 > 550 XPE > 125 TY
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  helmuth le Ven 20 Avr - 11:33

Belle présentation, il y a un effort rédactionnel et c'est appréciable.

Remplacer une mini par un wagon 124 c'est pas banal, c'est une preuve d'éclectisme irréfutable.

L' Austin ça a toujours été mon pêché mignon, ma première voiture, ça peut pas s'oublier, j'en ai toujours eu au moins une dans mon parc, parfois deux voire même trois en même temps.

Et pour cause, j'ai jamais revendu celle que mon daron m'avait casquer l'été de mes dix huit ans, un cooper 1000 71, la dernière année de l'épopée initiale. A l'époque même si cela commençait à être recherché il en restait dans bien des coins.

Par exemple à la Motte-Beuvron au bord de la N20 - l'A71 existait pas à l'époque, descendre à Perpignan ou même à Cahors c'était un jeu de patience et aussi de roulette russe pour doubler les bahuts fumants et parfois hors d'âge sur les crénaux de dépassement quand on avait pas trop de chevaux... - mûrissait doucement une 1300 S première série couleur moutarde, toute d'origine, enjoliveurs chromés et petits tubes de pare chocs compris. A chaque fois en passant à l'aller et au retour on y jetait un regard désaprobateur plein d'incompréhension.

Qui pouvait laisser croupir une pareille merveille ? Les trous dans les bas de caisse grandissaient à vue d'oeil et elle s'affaissait tous les jours un peu plus sur ses sphères hydrolastic.

helmuth
membre confirmé
membre confirmé

Nouvelle Zélande Nombre de messages : 631
Localisation : PSR J1719-1438
Humeur : pulvérisatrice
Véhicule possédé : Broyeuse diesel pour rails de chemin de fer
Date d'inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  John_Doe le Ven 20 Avr - 12:03

Ma Moman a eu deux Mini, femme de goût un peu à la Catherine Deneuve (qui d'ailleurs pour l'anecdote m'avait défoncé le cul... De ma W123 230E... avec son 300CE... Place des Vosges à Paris dans les Eighties).
La première mini, grise, une 996cm3, a été volée à Fontainebleau.
Pas rancunière, une 1300S la remplaça. J'ai souvenir des descentes de Paris à Toulouse sur la N20 pour rejoindre le bastion de la grand-mère. A l'époque, c'était une odyssée.

Cette 1300S a finit contre un platane du côté de Chartres : jeune permis, très con, j'étais persuadé de maitriser l'appel-contre appel et le talon-pointe.
Un nez et 5 dents plus tard mais les coucougnettes toujours en place, j'ai appris que j'avais encore du chemin à faire.
avatar
John_Doe
bavard
bavard

France Nombre de messages : 191
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 31/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  Onkel Benz le Ven 20 Avr - 16:02

J'ai failli mourir noyé avec une Mini, en 1980 ; une miss m’avait dit "tiens, prends les clefs, je ne conduis jamais lorsque je suis avec un homme" ; la trapadelle étant lancée à fond ("on", et "off", les deux seules positions que j'aie jamais comprises à l'accélérateur, et lancée, dis-je, sur un pont autoroutier en partie montante et en virage,  surplombant le port d'Anvers, une rafale est arrivée, et j'ai bien cru finir à l'Escaut !


C'eut été dommage pour le Relais, pour la France, pour l'Histoire, pour l'accomplissement ultime de la race humaine, pour l'humanité entière !  


Dernière édition par Onkel Benz le Ven 20 Avr - 16:05, édité 2 fois
avatar
Onkel Benz
Administrateur
Administrateur

Kroaz du Nombre de messages : 18124
Age : 99
Humeur : sociable et décontractée
Date d'inscription : 05/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  Onkel Benz le Ven 20 Avr - 16:04

[quote="John_Doe"]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Même Imail de Rieu Grand, surnommé Ticonva par Coraillou, en saute de joie :

[center][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Putain, il est aérodynamique, son père a fauté avec une soucoupe volante ! Suspect Tu parles d'un pedigree à la con !
avatar
Onkel Benz
Administrateur
Administrateur

Kroaz du Nombre de messages : 18124
Age : 99
Humeur : sociable et décontractée
Date d'inscription : 05/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  PP79 le Ven 20 Avr - 23:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai failli mourir noyé avec une Mini, en 1980 :
Je m'en rappel, y avait pourtant aucun risque à tomber à l'eau avec elle Suspect

J'ai retrouvé une photo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
PP79
super spécialiste
super spécialiste

France Nombre de messages : 2483
Age : 56
Localisation : DEUX-SEVRES
Humeur : Urbaine
Véhicule possédé : X-TRAIL > 500 SL > MB 1943 > 550 XPE > 125 TY
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  LE POETE le Sam 21 Avr - 3:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai failli mourir noyé avec une Mini, en 1980 :
Je m'en rappel, y avait pourtant aucun risque à tomber à l'eau avec elle Suspect

J'ai retrouvé une photo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans les années 90, j'avais persuadé une muse du tonnerre  d'en acheter une de Mini, une ParkLane rouge et blanche.
Pour moi , c'était la voiture idéale pour une aventurière. A côté de ma grosse Plymouth Fury 65, ça payait!
Comme elle cédait tout à Poiccard, elle s'est exécutée. Le type fluorisé et un brin vicelard lui a fait un gros rabais. Fortiche la poupée qui faisait ça l'air de rien. C'est moi même qui procédait à l'essai . Je l'ai conduite plusieurs fois,
Très marrant, toujours envie de faire le con avec.
Un jour d'été qu'elle se promène vêtue comme en été, les cosses de sa batterie( une vacherie là dessus) sautent. A proximité des maçons qui n'avaient plus envie de bosser en voyant cette apparition digne de Boticelli.
Elle les persuade de pousser pour démarrer à la volée et qu'elle enclenchera la vitesse quand il faudra ( les leçons du professeur Poiccard, ça sert). Quedalle, forcément avec une cosse sautée.
Là où elle est incroyablement efficace, c'est qu'elle persuade une seconde fois les maçons en sueur de remonter la côte  en poussant en affirmant qu'après tout c'était bien de leur faute d'avoir descendu cette pente.
Souvent, elle me reparle de sa tomate. Un souvenir d'un romantisme profond dit-elle. I love you

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
LE POETE
Poète du relais
Poète du relais

Canada Nombre de messages : 10950
Age : 52
Localisation : chez madame Bérange
Humeur : vulcanique
Véhicule possédé : 280 SE de 81 surnommée "Chardon vert" 380SEC de 82
230CE de 91 par intérim 280SL de 85 surnommée "Ginger"
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  helmuth le Sam 21 Avr - 15:03

Plus au nord un exemplaire dans une condition toute autre nous faisait rêver. C'était en face de la maison des parents de mon poteau jp.

Ils habitaient à Nanterre tout près de la place de la Boule, un petit quartier sur la droite du toboggan qui enjambait la place en direction de la Défense, un peu plus haut sur l'avenue Georges Clémenceau se tenaient encore debout ce qui avait été les usines historiques Simca.

Le toboggan routier de la place de la Boule c'était un poème à lui tout seul. Il était en Y, les deux branches se rejoignaient sur l'avenue sus-citée, une qui venait de la N13 direction Bougival, l'autre du pont de Chatou. Bitumé impeccable avec des lisses en galva, mais un profil plein de cassures avec la plus nette au début de la descente raccordant les deux branches. Passée une certaine vitesse on pouvait décoller recta positif, le tout c'était de réussir l'atterrissage un peu plus loin...
Il arrivait régulièrement des histoires saignantes à cet endroit là, surtout avec des motos. C'était courant que certaines 900 bol d'or ou Z1 le franchissent à 200. On les entendait arriver de loin avec les quatre en un Devil ou Marshall qui sonnaient forts et clairs bombardant depuis les lignes droites des deux grandes avenues.
La chaussée du toboggan elle était montée sur un extraordinaire système. Posée sur des cylindres rotatifs avec des lames verticales traversantes entre elle et la structure métallique. Cela permettait de compenser la dilatation des changements de températures. L'hiver les lames étaient inclinées dans un sens et l'été dans l'autre avec toutes les positions intermédiaires à mi saison. Ce truc là petit garçon cela me plongeait dans des abîmes de perplexité, mon dab, ingénieur de formation, avait eu beau m'expliquer vingt fois comment ça pouvait marcher cela me paraissait trop bizarre.

Le petit quartier en question il était tout à fait charmant, des petites rues tournicotantes, certaines en impasses, flanquées de petits pavillons construits en hauteur et souvent collés les uns aux autres. Jp il était portugais son père était maçon à son compte, ça s'invente pas, il travaillait beaucoup on le voyait quasiment jamais, ses affaires marchaient bien il avait trois ou quatre employés.
Leur maison c'était une meulière à trois étages, ce qui m'avait frappé la première fois que j'avais été chez eux c'est qu'il y avait une télé dans presque chaque pièce. On l'avait connu au lycée de Rueil jp, ses parents voulaient pas le mettre à Joliot Curie, c'était déja mal famé, ils avaient eu une dérogation. Ceci dit Nanterre ça n'avait rien à voir avec ce que c'est devenu même si certains vous avaient pas attendus non plus, le spot des Canibouts fonctionnaient déjà presque jour et nuit - depuis 1974 nous affirmaient les spécialistes ! - et dans certaines cités comme Pablo Picasso ou le Chemin de l'île ils avaient fêté leur milliard de bénéfice, on parlait évidemment en anciens francs à l'époque...

Pour nous les branleurs de Saint Cloud et des beaux hauts de Rueil, descendre chez jp c'était une expédition pleine de frissons un peu comme un safari...Jp c'était un guitariste hors du commun, autodidacte à 100 % , sans aucune base de solfège. Il était capable d'improviser des solos chromatiques à en plus finir et on l'aurait écouté toute la nuit à jouer du blues en pentatoniques. C'est lui qui m'a expliqué comment marchaient les renversements d'accords, il avait réellement un don naturel, avant qu'il sombre définitivement dans le crack et l'héroïne...

Vous me direz c'est bien gentil tout ça Helmuth mais la mini en question quand est ce que on y vient ? On y vient, on y vient...

De l'autre côté de la rue trônait donc une mini, mais pas n'importe laquelle, un vrai engin d'homme, et elle dormait dehors ! Blanche toit noir, peinture impeccable, jantes Dunlop cuivres avec le bord argent, chaussées, même à l'époque c'était vraiment peu courant, de Michelin XAS FF. C'était un modèle 64, 1071 S, il y avait le monogramme chromé sur la malle arrière. Mais ça cela n'avait finalement rien de folichon rapport à ce qu'il y avait tapi sous son capot. Un 1300, avec une culasse Arden eight ports, quand même pas une Weslake comme les minis d'usine, mais l'injection mécanique Tecalemit à papillons guillotine.
Le voisin c'était un amateur éclairé et un furieux dans son style, cet engin c'était son daily driver pour aller au taf ! Il nous avait affranchi un jour où il était de bonne humeur à force de nous voir reluquer la puce enferique et en nous ouvrant le capot pour nous  débiter toute l'histoire : ce moteur provenait d'une mini de rallye qui avait été construite à grands frais au début des années soixante dix pour un héritier, en faisant venir toutes les pièces ultimes disponibles à l'époque de la perfide Albion. Elle avait écumé les épreuves inter jusque vers 75 ou 76. Pulvérisée en course en Côte D'or, enroulée autour d'un arbre, pilote et co-pilote tués sur le coup, mais dans l'horreur, miracle, le groupe moto propulseur était intact !

L'épave avait échoué dans un garage du 94, végété pendant des années jusqu'à ce qu'un pote du voisin en question lui signale vers 1981. Il l'avait racheté 15 000 francs, une somme alors coquette, et tout remonté dans sa 1071. Il nous certifiait que la bestiole crachait au moins 110 ch aux roues, ou 130 à l'embrayage, prenait 8000 tm comme qui rigole, voire bien plus, 9500 mais il s'y risquait pas vu qu'en utilisation routière il faisait une révise majeur tous les 5000 kms, en dépiautant l'moulbiff en entier pour vérifier notamment l'embiellage ! Un furieux qu'on vous dit...
Le bruit rien qu'à la mise en marche était dantesque, staccato menaçant qui mutait en un miaulement hystérique à très hauts régimes passant entre les deux par tous les registres grumeleux si typiques des séries A préparés. D'autant que la pignonnerie à taille droite n'était pas la dernière pour faire un raffut de tous les diables.

Il avait un peu la gueule de Burt Reynolds le voisin et il avait pas que la mini dans son parc. Aussi un Alfa coupé Bertone 2000 mais là encore pas n'importe lequel. Un dernier modèle 76 ou 77, bleu sombre métal, rutilant, avec de rares options d'usine comme les vitres électriques que j'ai jamais revu sur aucun autre exemplaire français, et les jantes Cromodora, mais attention pas celles en étoile encore bien répandues, les vraies à bâtons fins, commandables chez le concessionnaire lors de l'achat neuf.

Dans sa courette, en attente, dormait aussi une Montreal, même teinte que le Bertone mais un rien encore un peu plus foncé. La pompe d'injection Spica était en rideau, d'après ses dires, une vraie usine à gaz, déjà deux spécialistes en injection s'étaient cassés la tête et les ratiches dessus, mais rien n'y faisait, et pourtant lui même le voisin ça semblait pas être le dernier des branques pour la mécanique auto.


Dernière édition par helmuth le Sam 21 Avr - 23:49, édité 1 fois

helmuth
membre confirmé
membre confirmé

Nouvelle Zélande Nombre de messages : 631
Localisation : PSR J1719-1438
Humeur : pulvérisatrice
Véhicule possédé : Broyeuse diesel pour rails de chemin de fer
Date d'inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  John_Doe le Sam 21 Avr - 15:28

Le toboggan de Nanterre, je ne savais pas qu'il n'existait plus.

Elle fait écho ton histoire...
J'habitais Rueil-Malmaison, avenue Albert 1er et j'allais en cours à Saint-Cloud à Sainte-Marie (ou Notre-Dame, j'sais plus, ayant écumé toutes les institutions catholiques pendant ma scolarité).
La Mini maternelle et la Mercedes 126 560SEL paternelle garées dans la rue sur le trottoir.
Gros consommateur de 116 et de 126 le père. Sa dernière acquisition en berline fut une 140, qu'il détestait. Puis avant son départ vers d'autres cieux, un CLS500.
Il a commencé dans l'auto en vendant des Panhard aux mineurs de fond dans le Nord. Il en a eu quelques unes de bagnoles dans les mains, me souvient pas de toutes.

Jamais eu de soucis... Si ce n'est l'étoile de la Mercedes qui m'est restée dans la main après la sortie nocturne de Milord... Un Cocker.
Le samedi matin, je lavais la Mini à la main sur ce même trottoir... J'adorais cette voiture.

J'avais un pote...
... Portugais aussi ...
... qui s'appelait JP... Véridique...
... Et tout aussi véridique, un père maçon.

Un grand fan d'Elvis d'ailleurs...
Mais c'était dans le milieu des années 80, bien après ton JP à toi.
avatar
John_Doe
bavard
bavard

France Nombre de messages : 191
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 31/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  LE POETE le Sam 21 Avr - 16:45

Sacré Helmuth, je me marre...On dirait des histoires de Margerin.
Typique de cette époque. Les pauvres gamins modernes ne vivront jamais ça😢
Tiens, j'ai une Mustang à visiter chez un garagiste de Nanterre où se retrouvent les mecs du Club Mustang France, si j'ai bien pigé.
Je lui parlerai de JP à l'occasion Cool
avatar
LE POETE
Poète du relais
Poète du relais

Canada Nombre de messages : 10950
Age : 52
Localisation : chez madame Bérange
Humeur : vulcanique
Véhicule possédé : 280 SE de 81 surnommée "Chardon vert" 380SEC de 82
230CE de 91 par intérim 280SL de 85 surnommée "Ginger"
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  helmuth le Sam 21 Avr - 17:27

Quand t'es au club mustang sur l'avenue Lénine - là aussi ça s'invente pas, Nanterre mairie bolchévique depuis 1924 ! - t'enquille la ligne droite en direction d'la boule, plein gaz. Y'a plus le toboggan mais le tunnel à la place, à la sortie en remontant, le quartier en question c'est juste à droite.

Ceci dit je crois qu'on ne peut même plus y aller par là, il doit falloir prendre la place, il y a des experts en circulation et sens interdits, du genre mairie de paname qu'ont du sévir.

Si c'est après 20 h, place de la boule il y a toute une faune, du genre tous avec des gueules à enlever Pinocchio, et si tu vas trop loin en remontant sur l'avenue après la sortie du tunnel c'est pas sur des ratichons que tu tomberas, ou enfin plutôt si mais d'un autre genre...
Là c'est un autre style que les crevards de la place, il s'est installé une mosquée salaf réputée pur sucre , rien que des gonzes avec des barbes en pointe, des kamis et des pompes de lutins, un peu un avant goût des zones tribales du Pakistan quoi...

helmuth
membre confirmé
membre confirmé

Nouvelle Zélande Nombre de messages : 631
Localisation : PSR J1719-1438
Humeur : pulvérisatrice
Véhicule possédé : Broyeuse diesel pour rails de chemin de fer
Date d'inscription : 12/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  Onkel Benz le Sam 21 Avr - 19:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: mon dab, ingénieur de formation, .


T'es bien sûr qu'il n'était pas plutôt médecin de formation ?  Parce que, quand je lis des tirades comme celles qui précèdent, je me dis que ça ne peut être que génétique, et que ton daron c'est Ferdinand Bardamu.......... Où alors autre possibilité, diabolique, tu en as deux : Monsieur Helmuth pour l'état-civil et le côté convenable, et Bardamu pour la prose et le grand prix droitdelhommard du jury ....... Suspect
avatar
Onkel Benz
Administrateur
Administrateur

Kroaz du Nombre de messages : 18124
Age : 99
Humeur : sociable et décontractée
Date d'inscription : 05/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  ZORG19 le Sam 21 Avr - 21:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La Mini maternelle et la Mercedes 126 560SEL paternelle garées dans la rue sur le trottoir.

On dirait du Zola Sad
avatar
ZORG19
super spécialiste
super spécialiste

France Nombre de messages : 3641
Age : 65
Localisation : 13
Véhicule possédé : 500SEC 380SE 230CE ML270 & D'AUTRES
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  PP79 le Sam 21 Avr - 21:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La Mini maternelle et la Mercedes 126 560SEL paternelle garées dans la rue sur le trottoir.

On dirait du Zola Sad
Ouai, on aurait presque envie de faire un don [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
PP79
super spécialiste
super spécialiste

France Nombre de messages : 2483
Age : 56
Localisation : DEUX-SEVRES
Humeur : Urbaine
Véhicule possédé : X-TRAIL > 500 SL > MB 1943 > 550 XPE > 125 TY
Date d'inscription : 19/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  LE POETE le Sam 21 Avr - 22:03

Bardamu, ce héros Cool
"Oh! Vous êtes donc tout à fait lâche Ferdinand! Vous êtes répugnant comme un rat..." cheers
avatar
LE POETE
Poète du relais
Poète du relais

Canada Nombre de messages : 10950
Age : 52
Localisation : chez madame Bérange
Humeur : vulcanique
Véhicule possédé : 280 SE de 81 surnommée "Chardon vert" 380SEC de 82
230CE de 91 par intérim 280SL de 85 surnommée "Ginger"
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Angela Patapouff et Die kleine Waldtraut

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum